Culture

Patrimoine

L’esprit de partage et les jeunes talents rayonnent aux Étoiles du Classique de Saint-Germain-en-Laye

Sébastien OBERT

Directeur de secteur

L’esprit de partage et les jeunes talents rayonnent aux Étoiles du Classique de Saint-Germain-en-Laye

Culture

Patrimoine

La 3e édition du festival les Étoiles du Classique s’est déroulée du mercredi 26 au dimanche 30 juin 2024 dans différents lieux patrimoniaux et culturels de la ville de Saint-Germain-en-Laye, dont la cour de son Château et le théâtre Alexandre Dumas. ​ Ce festival met en lumière la toute nouvelle génération d’artistes, cette année réunis autour de Jean-Jacques Kantorow, violoniste et chef d’orchestre parrain du Festival. Le Festival a rassemblé plus de 5000 spectateurs, 200 jeunes talents et invité près de 1 200 enfants à assister aux concerts. Financées par la Fondation INDIGO, une médiation spécifique a lieu en milieu scolaire et des actions pour inciter le jeune public à venir aux concerts.

Appelé à devenir l’évènement privilégié de présentation au grand public des jeunes talents de demain, le festival des Étoiles du Classique est un tremplin de référence pour les jeunes artistes âgés de dix-huit à trente ans. Sa philosophie est basée sur la transmission, l’ouverture et la bienveillance, notamment en réunissant de nouveaux talents et en créant des moments de rencontres entre les artistes, le public et le monde de la musique. Les concerts sont accessibles à tous grâce à une proposition tarifaire très avantageuse.

Les Étoiles du Classique est également un festival engagé et solidaire. Un de ces objectifs est de promouvoir la culture musicale, parfois perçue comme « savante » et non accessible auprès du jeune public. Pour cela, l’action du Festival s’articule autour de trois axes :

  • La médiation et la sensibilisation à la musique en milieu scolaire, suivie par des invitations de jeunes enfants aux concerts du Festival
  • Des invitations offertes à des enfants autistes et handicapés
  • Des prestations musicales en milieu hospitalier auprès d’enfants malades

Les interventions de médiation musicale consistaient à présenter le Festival et son spectacle jeune public sous un angle pédagogique, au cours d’un atelier d’une heure environ.

Lors de celui-ci, les instruments de musique et le son de chaque instrument sont présentés grâce à des vidéos, des quizz, et en interactivité permanente.  L’histoire des œuvres de leur programme est aussi racontée afin de mieux percevoir l’émotion apportée par la musique qui transcrit en notes musicales un événement.

Cette année la médiation a été réalisée dans 40 classes de primaire de 7 communes soit 1 150 élèves auxquels il faut ajouter une centaine d’enfants autistes ou handicapés des Instituts médicaux éducatifs des alentours.

Les enseignants ont partagé leur enthousiasme et l’apport de fond pour les enfants.

« Nous avons beaucoup aimé le programme. Cette présentation de divers instruments était vraiment instructive et très agréable. »

« Les élèves ont eu la chance d’accéder à un spectacle de qualité. De plus, l’intervention en classe leur permet de se préparer à voir et surtout à écouter. »

« Les élèves sont sortis ravis et enthousiastes. Ils ont été capables, ce matin, de dire ce qui les avait émus, pourquoi, et de parler des instruments qui les touchent particulièrement. »

« Les enfants étaient ravis tout comme les enseignants et les parents accompagnateurs. La programmation riche et variée a permis à nos élèves une belle découverte culturelle. »

Ces actualités pourraient aussi vous intéresser

Culture Patrimoine

22 juillet 2024

Un programme de médiation bien orchestré avec l’association du Festival International de Musique de Chambre de Salon-de-Provence

Culture

11 juillet 2024

À Strasbourg, la chorale Gospel Kids nous rappelle en chœur que « le sourire c’est gratuit »  

Patrimoine

8 juillet 2024

La musique symphonique amateur à l’honneur dans le grand auditorium de la Philharmonie Luxembourg